Des témoignages



     Marianne a été pour moi un cadeau ! Au sens propre d'abord, car la              première séance avec elle m'a été offerte pour la Saint Valentin par              quelqu'un qui m'aime ! Et au sens figuré ensuite, car je considère cette          rencontre comme un cadeau de la vie, une de ces rencontres qui                    marquent.

     Avec passion, respect, gentillesse, compétence et beaucoup d'humanité,         Marianne m'a accompagnée vers une nouvelle position de vie !

     Un grand merci, Marianne, du fond du coeur !


Géraldine

     Je me suis rendue au cabinet l'envolée pour un soin bien être et suis revenue de nombreuses fois sur un temps régulier pour laisser parler mes maux corporels. Grâce au travail de Marianne Quétin, j'ai pu mieux les entendre, les comprendre, parfois les accepter et d'autres fois me débattre avec eux. J'ai été frappée par la limpidité des échos du somatique et l'absence de tricherie qu'il en retournait. J'ai quelques fois pu ressortir brassée mais je n'ai jamais été désorientée ou profondément désemparée, signe d'un mauvais accompagnement thérapeutique. Disons que j'ai été plutôt surprise par la sincérité de la démarche entre moi et moi même, moi même et mon ressenti corporel ou encore entre mon corps, moi et l'accompagnement thérapeutique de Marianne Quétin. Par bien des techniques inventives et riches qui passent par l'imagination, la sensation, le dessin, le jeu( tout cela est très ludique en somme), je me suis débarrassée des "pelures d'oignon" encombrantes, gênantes. Grâce à ces multiples propositions, je me suis sentie plus légère, enfantine, drôle... et ouverte à ce que je ne peux contrôler !  Une grande aventure pour moi qui contrôlait tout et avait un profil "bonne élève" assez récurrent chez de nombreuses femmes, n'est-ce pas?

     Je suis arrivée avec un projet de réorientation professionnelle et un désir de maternité. Et j'ai quitté l'Envolée en exerçant une activité d'indépendante qui me convient beaucoup mieux que l'enseignement supérieur. Enfin, mon mari et moi accueillons et accompagnons un enfant migrant et poursuivons notre projet d'adoption.


Alain

     Il est difficile "d'expliquer" ce qui à l'origine m'a attiré dans ce type de séance avec Marianne, tout simplement parce qu'à l'époque cela ne m'apparaissait pas clairement.

Je me souviens que pour une fois - véritable audace- j'avais souhaité suivre mes envies et mon ressenti:

  • Envie de bien être renouvelé, de mieux vivre avec moi même, de respirer, de m'ouvrir,
  • Envie de confiance, d'empathie, de rencontre, de confidence afin de libérer des émotions tellement enfouies,
  • Besoin de réconcilier ce corps et ce mental "un peu trop dictateur" et exigeant,
  • besoin de m'aider à mieux m'adapter aux aléas que nous ne manquons pas de rencontrer dans une vie.

     Franchir le pas d'une première séance n'a pas été évident pour moi car tellement nouveau, tellement inconnu d'autant que la finalité m'échappait.

     Ce jour, je sais que la somatothérapie représente pour moi une sacrée chance de corriger mon naturel parfois trop angoissé, une alternative bienveillante et naturelle aux maux que je peux nourrir.

     Je sais aussi qu'il est primordial de choisir son thérapeute indépendamment de cette "technique". en effet, la confiance qui s'installe progressivement avec Marianne constitue un formidable levier qui m'aide à lâcher prise.

    Les séances représentent toujours une surprise, sans cesse renouvelée, tant elles correspondent au besoin du moment.

    Et puis, il y a la progression, ma propre progression que je perçois. Des choses qui se révèlent au fur et à mesure; des évidences trop souvent auto-censurées qui m'apparaissent désormais.

    Magie que de repartir moins lourd, dans un état d'esprit positif et le corps reposé, détendu, fluide.

    Magie que de changer à la fois de l'intérieur et aussi sa représentation du monde extérieur. Après une profonde respiration, une envie de s'envoler...

 

   Merci


Un homme

… Marianne nous propose " l'envolée ".

Cela débute ou peut débuter par des massages dits relaxants. Le dialogue s'établit et on ressent la possible idée d'un chemin qui mène du bien-être au Bien Etre. Cela implique une autre démarche, une autre approche, en un mot, une méthode.

Cette méthode, si on peut l'appeler ainsi, ne passe pas par l'intellect ou la parole, mais par le corps. L'exercice est difficile, et implique de faire abstraction de ses vieux réflexes de défense, de se garder de l'analyse pour trouver la voie du "coeur", non pas l'organe indispensable, mais ce qui est notre centre. Autrement dit admettre que le mental n'est pas la voie de la spiritualité.

Une méthode employées n'a rien d'une démarche de " gourou", Marianne ne fait que montrer des possibles à notre libre-arbitre. Et c'est bien souvent après la séance que ses mots prennent sens; on est libre ensuite de méditer, lire, respirer, appréhender sa vie autrement, contourner les impasses: Elle ne fera pas ce travail à notre place et c'est heureux.


Pascal

J'ai enfin réussi à m'arrêter de fumer.

Il y a un an je suis allé te voir pour cela. Il y avait un travail de fond à faire et ce travail nous l'avons fait ensemble.

Ca n'a pas toujours été facile, le corps et l'esprit avaient accumulé beaucoup de résistances !

Avant de faire ta connaissance j'avais fréquenté d'autres thérapeutes, je me suis souvent découragé où bien accommodé d'un équilibre bancal.

Dans l'approche psycho-corporelle j'ai senti un rééquilibrage qui se mettait en place en profondeur .

Cela pouvait être parfois très désagréable : pas simple d'abandonner ses béquilles pour réapprendre à marcher !

Mais grâce à ton bienveillant accompagnement j'ai pu découvrir un bien-être que je croyais définitivement hors de ma portée.


Régine

"J'ai fais la connaissance de Marianne lors d'un stage sur l'enfant et j'ai éprouvé le besoin de poursuivre en séance individuelle. Grâce à son accompagnement, je me suis autorisée à lâcher des émotions enfouies depuis des années.

Avec beaucoup de respect, de douceur mais aussi de par sa force intérieure, elle m'aide à prendre conscience de mon corps, à m'ouvrir à mes ressentis.

Dans son cabinet douillet, elle a su me mettre en confiance et petit à petit je m'ouvre à la vie.

Merci à toi Marianne de m'accompagner vers cette libération; merci d'être sur mon chemin "


Alain

"Par hasard" j'ai pu accéder peut être comme vous au site de Marianne. Je me suis dit "Pourquoi ne pas tenter?" même si dans "ma tête" je n'avais pas d'objectif précis si ce n'est de me recentrer sur des éléments plus forts que ma vie professionnelle qui pourtant m'avait gâté, mais dont la fluidité n'a d'égale que la fragilité. Au delà de tout mon vécu rempli plutôt de bonnes surprises et de "réussites" en tous genres, j'éprouvais le besoin de me retrouver dans la simplicité, de redécouvrir mes émotions bien enfouies durant des années, et surtout mieux vivre avec moi-même.

Avec tact, subtilité et une pointe d'ironie Marianne vous transforme vous même en votre propre guide et vous communique au passage une leçon d'humanité et de bon sens. Un fabuleux voyage intérieur qui ne reste pas théorique mais qui se ressent! 1000 mercis

Pour ma part, j'offre désormais des séances auprès de Marianne pour les personnes que j'aime. Je ne vois pas ce que je pourrais faire de mieux. 


Jean François

J'ai rencontré Marianne quelques jours après avoir surfé sur son site"L'envolée", son contenu avait retenu toute mon attention et m'a motivé pour aller à sa rencontre.

Nous avons débuté par une séance de massage bien-être pour faire connaissance.

Ensuite , la confiance s'est installée et j'ai éprouvé un grand besoin de poursuivre avec Marianne, pour évacuer les émotions enfouies dans mon corps depuis bien longtemps.

Les exercices ont étés difficile pour ne pas dire épuisant car il a fallu passer par dessus des obstacles défensifs, j'en ai eu les larmes aux yeux, Marianne était là pour me réconforter, elle avait les mots qu'il fallait me dire.

Mais le plus important est le ressenti, la fluidité, le bien-être installés depuis dans mon corps et après chaque séance.

Ensemble, nous avons réussi à évacuer cette grosse boule noire qui n'arrêtait pas de me pourrir la vie.


Danielle

Marianne,

 En juin dernier, quand je viens te voir pour la première fois, je me sens prête à accueillir tes soins.

Les massages subtils que tu proposes me permettent de renouer avec chaque cellule de mon corps, et de nouvelles portent s'ouvrent à mi. Après chaque visite, j'ai une invitation à passer une nouvelle étape.

 Tu accompagnes avec authenticité et confiance pour que j'accède à mon enfant intérieur.

Dans le ressenti, j'identifie mieux les couches superflues du conditionnement et du mental, comme si j'épluchais chaque couche de peau d'un gros oignon. Après les larmes, j'accueille douceur et Amour que chacun porte en soi.

 Grâce à ton écoute emphatique et adaptée à mon rythme, grâce à tes soins bienveillants, parfois maternels, je me sens nourrie dans mes besoins et prête à utiliser ma propre "boite à outils" pour mon quotidien.

 Tu es confiance, tu es nature, tu es le souffle.

Merci à toi

Merci à Didier qui m'a mené vers toi.

 Entre la Lozère et la Loire-Atlantique


Dany

Je cherche ma mère dans un fouillis indescriptible dans lequel je ne me retrouve pas moi-même...

Mille chemins se sont ouverts pour tenter de trouver l'affection inconnue,

pourtant l'enfant se perd et l'errance continue.

Mon coeur est pourtant ouvert et disponible à tous,

comment l'exposer à mes proches ?

À ceux que j'aime tant ?

 

Ma vie se résume aujourd'hui au don et l'amour guide mes actes,

tout en me dissolvant dans l'espace.

je suis transparent...

La couleur me manque… pourtant, je crois y être sensible par ailleurs.

Elle ne fait pas partie de mon être, au même titre que la voix et le mouvement.

 

Un nouveau chemin s'impose

et c'est dans celui-là que je t'ai trouvé, Marianne,

parée des mille couleurs qui volent et enrobent tes invitations.

 

Fortifié par ton accompagnement, plusieurs séries de voyages m'ont porté bien  au-delà de ma pensée,

au-delà de mon mental qui pourtant s'accroche avec ténacité,

pour me laisser entrevoir la chose qui m'échappe ou me fuit,

triste et incongrue, grise et fantasmagorique,

sur laquelle aucune définition ne s'accroche

tant le chaos l 'habille.

 

Mon corps me lâche, se désagrège.

Sauras-tu, Marianne, rassembler et recoller les nombreux morceaux

qui devraient pourtant constituer une trame riche et dense ?

Les affubler du secret de tes mille couleurs ?

 

Je ne sais pas encore dire de l'amour à moi-même.

Pourtant j'ai fais l'effort de penser à ma personne,

pour ma famille, en premier lieu,

pour exister enfin et apprendre à dire,

à l'invitation de mes amis du printemps landais,

je t'aime, je vous aime,

avec humilité,

avec ferveur et patience.

Je veux savoir le crier, savoir le vivre intensément. Voilà ce qu'est ma quête à ce jour !

 

Marianne, si je te confie temporairement ma vie et mon corps à chaque visite,

bien que souffrance et affres se manifestent régulièrement,

que des mains invisibles écartent toute possibilité de résolution simple de mes tourments,

c'est à chaque fois avec un regain de joie et de soleil que je retrouve la rue.

Dès la porte bleue franchie, les peupliers des quais frémissent de l'énergie qui souffle maintenant en moi.

 

Je voudrai peindre les murs des tours à ton nom, Marianne!

Puisse ce voeu te remercier à la plus juste hauteur, de ta bienveillante générosité sans cesse renouvelée.